Le designer a–t–il sa place à la télévision ?

« Télé, télé, on a réglé image et son, quelle bonne réception ! » (à lire sur un air de chansonnette).

La télévision est au cœur de notre société. Décriée, fantasmée, adorée, rejetée, elle occupe, envahit notre quotidien.
A l’heure où le numérique se dissout dans tous les objets ou presque, matériel ou immatériel, où les industries délocalisent vers des mondes plus rentables, la création industrielle inaugure de nouveaux champs d’applications.

« télé, télé, revue, sport et information, vive la télévision ! » (à lire sur un air de chansonnette)

Depuis maintenant quelques années, la télévision a muté en une gigantesque industrie, générant des millions de produits industriels. Dans cette sphère de production, nous y retrouvons les mêmes éléments que dans l’industrie traditionnelle : gestion du profit, standardisation de la production d’objets, chaîne de production, ouvriers travaillant à la chaîne, publicité, préoccupations pour le consommateur, image de marque, formalisation de nouveaux services…

Mais, comme dans toute industrie, une certaine standardisation des produits apparaît :
- Standardisation des durées (par exemple, tous les reportages ou documentaires ont une même durée de 13min, 26min ou 52min afin de mieux gérer la grille publicitaire…)
- Standardisation des formes des produits (toujours le même langage formel mis en place quelque soit le sujet ou l’environnement…)
- Standardisation des systèmes de production (même nombre de jours de tournage, de montage, de mixage)
- Standardisation des lieux de productions (utilisation des plateaux…)
- Standardisation des produits
- Standardisation des gammes de produits…etc

Tout cela bien sûr, dans le souci de satisfaire le consommateur, dans une volonté d’objectivité, de meilleure information pour le téléspectateur, consommateur de publicité.

Mais la télévision n’est évidement pas que cela. Le monde serait trop simpliste. Les méchants trop facilement désignés.
C’est dans ces espaces industriels que des enjeux culturels, des enjeux de création se nouent, s’y jouent. Il est temps de l’investir pour y trouver de nouveaux métiers ou plutôt pour permettre au designer d’ inventer sa place et d’y apporter son savoir historique dans les processus de conception/fabrication de produits industriels.

« télé, télé, pour regarder une autre chaîne, il faut régler l’antenne » (à lire sur un air de chansonnette)

Avec l’apparition de la télévision numérique permettant de nouveaux liens, de nouveaux rapports sont à envisager, de nouveaux produits sont à définir, à proposer.

« textes extrait de vidéos d’Herbert Wentcher »

© Christian Barani 2018 |
  • Œuvres vidéos /Video works |
  • Videos/films |
  • Livres d’artiste / Art Books |
  • Photographies |
  • Vidéos pour scénographies |
  • Textes |
  • Biographie |
  • Actualités/News |
  • Plan du site | contact | rechercher