Extrait.

english

Pôle multimodal – Tramway de Nice.
Atelier d’Architecture Marc Barani, lauréat de l’Équerre d’argent. 2008.

Dans ce film, l’architecte Marc Barani nous parle du processus de création de ce pôle multimodal de Nice et du rôle de l’architecte pour modeler et restructurer une commande. Une volonté primordiale pour changer et améliorer la vie des habitants dans ce quartier difficile de Nice Nord.
Ce film montre l’expérience d’un corps traversant l’espace construit. Le mouvement et la marche permettent de découvrir dans une improvisation filmique, les infrastructures, les espaces de travail et les usagers qui circulent et s’approprient les lieux.
Christian Barani fait le choix d’un diptyque pour ouvrir le champ du regard sur cette architecture qui s’inscrit dans la rudesse du paysage méditerranéen. Deux images qui enrichissent le point de vue, le questionnent et créent un espace pour la parole de l’architecte.

Production : Atelier d’Architecture Marc Barani / Christian Barani
Design sonore : Roland Cahen
Musiques additionnelles :
- Close Up de Bertrand Gauguet/Franz Hautzinger/Thomas Lehn
- Roland Cahen
34 min. Couleur


Présentation du projet : Pôle multimodal – Tramway de Nice

La Ville de Nice, nichée entre ses collines abruptes et la mer, manque de place pour accueillir de grosses infrastructures. Le projet, modelé par cette contrainte, s’installe dans un espace résiduel coincé entre une autoroute, ses bretelles d’accès et d’imposantes barres d’habitations. Il imbrique, dans une géométrie complexe, le centre de maintenance pour le Tramway, un parking relais et la station terminus de la ligne. Le projet creuse profondément la pente, libère un vide en son centre, où air et soleil peuvent pénétrer. De vastes puits de lumière traversent tous les niveaux et complètent le dispositif. Les espaces construits sont directement modelés par les flux présents sur le site, aussi bien à l’extérieur, autoroute et route d’accès aux collines, qu’à l’intérieur, par le déplacement des tramways, des automobiles dans le parking et des piétons. Le mouvement est ainsi imprimé dans l’espace bâti, mis en scène, désigné comme générateur de cette partie du paysage. Le projet dès lors n’est plus seulement un bâtiment, mais un ensemble d’éléments qui se répondent et règlent des problèmes fonctionnels et paysagers. Il s’enroule autour des infrastructures existantes, relie par paliers successifs ville et colline. Ce faisant il entre en résonance avec les espaces publics existants, dynamise le quartier par l’implantation de commerces et d’équipements complémentaires, met en scène des vues spectaculaires sur la ville, les collines et la mer. Processus de conception

C’est une erreur de l’étude de faisabilité, à partir de laquelle nous devions travailler, qui a déclenché un processus de conception complètement atypique. Le terrain initialement retenu pour l’opération était trop petit pour un centre de maintenance ! Il a donc fallu trouver un autre terrain, ajuster le programme aux nouvelles potentialités du site. La ligne du tram, qui s’arrêtait avant cette coupure urbaine, a été prolongée jusqu’aux pieds des habitations. Le parking relais a trouvé sa place en sortie d’autoroute sur le toit du centre de maintenance, le poste de commandement et ses bureaux ont été rapatriés du centre ville. Un centre socioculturel va s’implanter sur les toitures terrasses pour combler le déficit d’équipement public du quartier. Aspect de développement durable du projet.

Le projet a permis de donner une dimension sociale à notre intervention. Il a densifié un quartier marqué essentiellement par la violence du réseau autoroutier, raccordé l’ensemble de logements à la ville, donné une identité au quartier. Les nuisances acoustiques on été réduites par l’effet de masque du bâtiment implanté sur les limites de l’autoroute. Le projet est pour partie enterré laissant les vues libres depuis les logements. Il bénéficie d’une bonne inertie thermique renforcée par les toitures plantées. La majorité des espaces sont naturellement ventilés. Les façades de la tour de contrôle sont soit respirantes, soit protégées par des brises soleils. Une partie de l’eau de pluie est absorbée par les toitures végétales ou récupérée pour l’arrosage de la ville.

En conclusion.

Nous avons donc pu choisir le site de l’opération, élaborer un nouveau programme et faire basculer notre intervention dans un projet qui n’est plus seulement une infrastructure technique, mais aussi un projet d’architecture, de paysage, un projet urbain.
Atelier d’Architecture Marc Barani


English

Tramway of Nice. France. Winner Prize of the Equerre d’Argent. 2008
A well-earned horizontal line

In this film, the architect Marc Barani talks about the creative process and shows that architectural commissioning can be shaped, can restructure itself to a certain extent. The architect’s will is essential to change and improve the life of the inhabitants in this difficult district of Nice.
This film shows the experience of a body through architectural space. Movement, walks, to discover in a cinematic improvisation, infrastruture, workers and users appropriating places.
Christian Barani chosen a diptych form, two images, two points of view that sometimes meet and sometimes fight against each other. Two images that enrich the view, the questioning and create space for the word of the architect.

“The town of Nice, nestled between steep hills and the sea, cannot accommodate big infrastructure. The project, shaped by this natural constraint, is stuck inland between a motorway, its side-roads and some imposing housing estates. Its complex geometry includes the maintenance centre for the Tramway, a car park and the railway terminus. The project has dug deeply into the slope and created a space in its centre, where some air and sun can penetrate. It has given a social dimension to our work. It has centred a district violently dissected by a motorway network, has linked the housing estate to the town and has given the district an identity.”

Accueil du site > Videos/films > Une horizontale qui se gagne
© Christian Barani 2018 |
  • Œuvres vidéos /Video works |
  • Videos/films |
  • Livres d’artiste / Art Books |
  • Photographies |
  • Vidéos pour scénographies |
  • Textes |
  • Biographie |
  • Actualités/News |
  • Plan du site | contact | rechercher