MultiViewer nécessite JavaScript et le lecteur Flash.

Installation photographique. 81 portraits de pêcheurs de la région d’Aralsk.
Tirages 21 x 30 cm disposés dans l’espace.

Aralsk. Ville perdue au milieu des steppes kazakhes. Autrefois au bord de la mer d’Aral, cette petite ville développait un échange marchand avec l’Ouzbekistan. Mais au XX ème siècle, pour alimenter les terres cultivées en amont, le régime soviétique décide une rétention d’eau sur les deux fleuves alimentant la mer d’Aral. Ces détournements vont petit à petit l’assécher. Elle se retire à 100 km, au loin et Aralsk se retrouve au milieu de la steppe.

En 1999, avec Guillaume Reynard et Jean Claude Taki, nous nous rendons dans cette ville pour réaliser un film "parce que". La situation est désastreuse. Les pêcheurs ont dû vendre tout le matériel qu’ils possédaient pour nourrir leurs familles (bateaux, filets...).
Afin de galvaniser le moral des pêcheurs, une réunion est organisée.
Musique traditionnelle, alcool et discours sont à l’ordre du jour.
La situation devient très rapidement sur-réaliste lorsqu’un dirigeant d’une O.N.G. suédoise monte sur l’estrade pour un discours de motivation. Face à une situation catastrophique, à la fois humainement, écologiquement et politiquement, la seule solution préconisée fut la libre entreprise. Se prendre en main, oublier 70 ans de régime collectiviste et du jour au lendemain devenir auto entrepreneur.

Accueil du site > Photographies > Kazakhstan. Pêcheurs d’Aralsk
© Christian Barani 2018 |
  • Œuvres vidéos /Video works |
  • Videos/films |
  • Livres d’artiste / Art Books |
  • Photographies |
  • Vidéos pour scénographies |
  • Textes |
  • Biographie |
  • Actualités/News |
  • Plan du site | contact | rechercher