Dans le village d’Aralsk. La mer s’est enfuie à 70 km suite aux travaux titanesques réalisés par les soviétiques qui ont détourné l’eau des fleuves qui approvisionnaient la mer d’Aralsk laissant le sable envahir les rues, un port déserté et une population de pêcheurs sans mer et dans la misère.

© Christian Barani 2018 |
  • Œuvres vidéos /Video works |
  • Videos/films |
  • Livres d’artiste / Art Books |
  • Photographies |
  • Vidéos pour scénographies |
  • Textes |
  • Biographie |
  • Actualités/News |
  • Plan du site | contact | rechercher