Ce film est une dérive dans la ville d’Hyderabad, capitale de l’état indien du Télangana au sud de l’Inde.
À l’origine, la ville est une forteresse, construite en 1143, qui connaît une dynastie hindoue puis musulmane. En 1590, la ville se déplace dans la plaine proche d’un grand lac pour permettre à la population de mieux vivre. Sous la colonisation du royaume britannique, le prince d’Hyderabad, fort riche et puissant militairement, oblige les britanniques à déclarer l’indépendance de son royaume durant toute la période de la colonisation.

Aujourd’hui, Hyderabad compte 9 millions d’habitants répartis par moitié entre hindous et musulmans. De par un accroissement urbain non maîtrisé, le lac devient de plus en plus pollué jusqu’à ne plus pouvoir servir de source d’approvisionnement en eau potable. Investis par les deux religions, les grands rochers sacrés qui rythmaient le paysage d’Hyderabad sont petit à petit détruits par l’explosion des constructions contemporaines.

Durant 7 jours, je dérive au gré du hasard et de la psycho-géographie dans différents quartiers de la ville.
Ce film est la représentation de cette expérience.

Durée : 1h12min
2020

© Christian Barani 2020 |
  • Actualités/News |
  • Les vaincus |
  • Documentaire déployé / Deployed documentary |
  • Expériences de la géographie / Experiences in geography |
  • Installations vidéo / Video installations |
  • Lectures projections / Projections readings |
  • Documentaires / Documentaries |
  • Œuvres de commande / Commissioned works |
  • Livres d’artiste / Art Books |
  • Photographies |
  • Biographie |
  • Textes |
  • Plan du site | contact | rechercher