english

La terre a tremblé est une film sur l’incapacité du monde politique à « changer le monde ».

Durant une dizaine d’années (de 1996 à 2006), une révolution s’est répandue dans tout le Népal. Dans ce petit pays, faisant malheureusement parti des pays les plus pauvres au monde, de jeunes révolutionnaires ont tenté de bouleverser l’ordre établi. Après de longues années de guerre civile, ils réussissent à vaincre la monarchie et son armée royale et imposent des élections démocratiques en 2008. Pour la première fois, les népalais et népalaises votent librement. Les révolutionnaires maoïstes gagnent les élections contre tous les pronostics. Une fois au pouvoir, ils proclament l’abolition de la monarchie, l’égalité homme femme, une autre répartition des terres et une nouvelle constitution qui doit les rend plus autonome de l’Inde. Mais après plusieurs années de luttes pour construire ce nouveau Népal et pour écrire cette nouvelle constitution, ils sont déchus. Et l’espoir de tout changement s’en est allé.

Le film associe des images d’archives de luttes et de guerres civiles à des images de travailleurs et travailleuses d’une briqueterie dans la vallée de Kathmandou. Ces images de revendications donnent à comprendre autrement les images du travail révélant le tissu complexe de l’instant qui se joue devant la caméra. Ainsi les corps au travail sont reliés aux situations politiques, sociales et historiques qui les traversent. Dans cette vallée de Kathmandou, les ouvriers et ouvrières de cette briqueterie ont entendu les discours prononcés, ont espéré, ont combattu, certains y ont cru peut-être. Mais aujourd’hui, afin de survivre, ces femmes, ces hommes et ces enfants continuent de respirer les poussières de la terre qui les tuent jour après jour.

durée : 54 minutes
2021


English

The Earth Shook is a film about the inability of the political world to "change the world".

For a decade (from 1996 to 2006), a revolution spread throughout Nepal. In this small country, unfortunately one of the poorest in the world, young revolutionaries tried to overturn the established order. After many years of civil war, they succeeded in defeating the monarchy and its royal army and imposed democratic elections in 2008.

For the first time, Nepalese people vote freely. The Maoist revolutionaries won the elections against all odds. Once in power, they proclaimed the abolition of the monarchy, equality between men and women, a different distribution of land and a new constitution that would make them more independent from India.
But after several years of struggle to build this new Nepal and to write this new constitution, they are deposed. And the hope for any change is gone.

The film combines archival footage of struggles and civil wars with images of workers at a brick factory in the Kathmandu Valley. These images of demands give a different understanding of the images of work, revealing the complex fabric of the moment that is played out in front of the camera. In this way, the bodies at work are linked to the political, social and historical situations that run through them.

n this valley of Kathmandu, the workers of this brick factory have heard the speeches made, have hoped, have fought, some have perhaps believed. But today, in order to survive, these women, men and children continue to breathe the dust of the earth that kills them day after day.

duration : 54 minutes
2021

© Christian Barani 2021 |
  • Actualités/News |
  • Les vaincus / The defeated |
  • Documentaire déployé / Deployed documentary |
  • Expériences de la géographie / Geography experiences |
  • Film Installation |
  • Lectures projections / Projections readings |
  • Documentaires / Documentary films |
  • Œuvres de commande / Commissioned works |
  • Livres d’artiste / Art Books |
  • Photographies |
  • Biographie. Biography |
  • Textes |
  • Plan du site | contact | rechercher