MultiViewer nécessite JavaScript et le lecteur Flash.

english

TRAVERSÉ est une exposition comprenant différents médias : vidéos, diapositives, photographies et textes.

Dans cette traversée, de la région du Limbu à l’est du pays, caméra à la main, le corps fait l’expérience de la matière, du paysage et des espaces qui le traversent et le nourrissent. Les images sont là pour reproduire cette expérience de la marche où le hasard, la rencontre, l’humain sont très présents. Laisser venir, s’adapter, comprendre, apprendre, rencontrer.
Depuis maintenant plusieurs années, dans tout le pays népalais et dans cette région du Limbu, le paysage est nourri par les mouvements d’une lutte armée, par le désir d’indépendance. En Avril 2008, après 12 ans de combat contre l’armée royale népalaise soutenue par les États Unis, l’Inde et la Grande Bretagne avec plus de 13 000 morts, la révolution maoïste est sur le point de vaincre démocratiquement.

Ce cadre politique est indispensable à la compréhension de cette expérience dans le pays du Limbu. Cette marche s’est achevée la veille des élections démocratiques, jour historique pour les népalais.

L’exposition est constituée de :
- diaporama de 75 diapositives extraites d’une vidéo de propagande de l’armée maoïste
- une série de photographies : « paysages impossibles » et « cartographie »
- 2 vidéos - « twins montains » et « Limbu »

IMG/flv/twin_montains.flv

Twin Montains. 16 min - 2008

- " la pensée provient de l’espace" écrit à partir de notes prises durant la marche.

IMG/mp3/la_pensee_provient_de_l_espace.mp3


Intervention de patrickandrédepuis1966 sous la forme d’une performance intitulée corps .

IMG/flv/corps.flv

extrait vidéo de la performance. 2 min 40 s


Galerie du Buisson
4 rue du Buisson Saint Louis, Paris.
exposition du 13 décembre au 15 mars 2009
www.galeriedubuisson.com

Texte de Barbara Tannery :

Avec « traversé », Christian Barani, réalisateur et plasticien, pose « un auxiliaire de correspondance » entre être et avoir : « traversé ».

Il nous invite à parcourir avec lui la question du réel à partir de son expérience de la marche dans les montagnes de l’est Népalais où il retourne régulièrement depuis 15 années.

Le choix documentaire de Christian Barani n’est pas issu d’une stratégie, c’est un travail d’improvisation.

Au moment où les choses sont rendues visibles, elles sont traversées par la nudité de l’instant en chacun, y compris celui à qui est destiné le film : soi. C’est l’idée de soi qui se déplace de l’un à l’autre, dessine le contour du mystère des présences et entoure le risque de la rencontre par l’indicible contraction du temps. L’histoire de chacun s’imagine, effleurée et contrainte par l’instant silencieux qu’est le respect du geste et de l’instant évoqué. La singulière position « d’œil dans l’espace », de filmeur habité du temps échu de l’autre qu’à Christian Barani, font que c’est le fait d’être spectateur qui fait le film. Comme aux premiers temps du cinéma où tout se découvre à la fois, la technique, le pas, la vision, le rythme et l’objet filmique ; Ici c’est l’appareil photo numérique qui filme et permet de spectaculaires séquences composant la réalité fragmentée des paysages impossibles de notre conscience du réel .

L’exposition entière est composée comme le film a été fait ; afin que la présence se produise dans le sens que chacun donne à son regard. Elle donne à entendre, à voir, à s’étendre, à composer en soi l’idée de la rencontre. Et est élaborée avec des matériaux dénudés d’artifices, simples évocations de l’effort de résistance des népalais dans leur quotidien, tout autant que de l’artiste face aux idées reçues du commerce de l’esthétique


English

CROSSING is an exhibition with different medias : videos, photographs, slides and texts.
Crossing the Limbu region in the East of the country, a camera in hand, the matter, landscape and spaces become a physical experience which transverse and nourish the body. The images are there to recreate this walking experience where chance, encounters and humanity are very present. Letting things happen, adapting, understanding and encountering are what matters. For several years now, in the whole of Nepal and in this Limbu region, the landscape has been nourished by the manoeuvres of armed battle and the desire for independence. In April 2008, after 12 years of fighting against the royal Nepalese army, supported by the United States, India and Great Britain, with more than 13 000 dead, the Maoist revolution was on the verge of democratic victory.
This political context is essential for understanding this experience in the Limbu region. The walk ended the day before democratic elections took place, a historical date for the Nepalese.

The exhibition is composed of :
– a slide show of 75 slides extracted from a propaganda video of the Maoist army
– a series of photographs : “impossible landscapes” and “cartography”
– 2 videos – “twin mountains” and “Limbu”
– a text to listen to, “Thought comes from space” written from notes taken during the walk.

In this crossing, of the region of Limbu east of the country, the camera in the hand, the body experiences the material, the landscape and the spaces which cross him and feed him. The images are there to reproduce this experience of the walking where the fate, the meeting, the human being are very present. Let come, adapt itself, understand, meet.
From now on several years, in all the Nepalese country and in this region of Limbu, the landscape is fed by the movements of an armed struggle, by the desire of independence. In April, 2008, after 12 years of fight against the Nepalese royal army supported by United States, India and Great Britain with more than 13 000 deaths, the Maoist revolution is about to win democratically. This political frame is indispensable to the understanding of this experience in the country of Limbu. This walking, it is ended the day before the democratic elections, historic day for the Nepalese.

The exhibition iscomposed of :
- slide show of 75 slides extracted from a propaganda video of the Maoist army
- a series of photos : " impossible landscapes " and "cartography"
- 2 videos - " twins montains "and" limbu "

- one text to listen to, " the thought results from the space " written from notes taken during the walking.

© Christian Barani 2018 |
  • Œuvres vidéos /Video works |
  • Videos/films |
  • Livres d’artiste / Art Books |
  • Photographies |
  • Vidéos pour scénographies |
  • Textes |
  • Biographie |
  • Actualités/News |
  • Plan du site | contact | rechercher