english

Film mer au-delà est une film installation composé de 6 écrans synchronisés et conçu pour la Biennale Movimenta de Nice.
Commissariat : Mathilde Roman
Scénographie : Marc Barani

Procédant par dérives, Christian Barani voyage avec sa caméra, choisissant des lieux souvent marqués par les violences du monde contemporain. En résidence au Liban, il s’est interrogé sur l’image de paradis que les habitants lui renvoyaient de leur pays, contrastant avec la vision que les médias nous donnent de cette zone au cœur de conflits à répétition.
Pour Movimenta, il a conçu une œuvre à six écrans où les images s’imprègnent d’un poème original écrit et lu par Emmanuel Adely. Les mots se projettent dans des scènes filmées au fil des longues marches de l’artiste, proposant une réflexion poétique et symbolique sur ce qui s’exprime de l’humanité dans un territoire comme le Liban.
Naissance d’un lieu, des hommes et femmes, explosion, feu : à travers une série de signes choisis, de parcours dans la ville et de focus sur des scènes de vie, c’est l’histoire contemporaine de tant de zones marquées par des décennies de conflit qui surgit.
Mathilde Roman

MOVIMENTA :
Marianne KHALILI ROMEO and Estelle MACE

Film mer au-delà :
avec Julien Goubeix
texte d’Emmanuel Adely
son : Bertrand Gauguet

Remerciements à l’Institut Français et à Spectre
Dispositif composé de 6 écrans, 6 vidéo-projecteurs, 6 lecteurs synchronisés et 12 enceintes.
2017
Durée 12min.

MOVIMENTA
Marianne KHALILI ROMEO
Estelle MACE


English

Film sea beyond is an installation film composed of 6 synchronised screens and designed for the Biennale Movimenta of Nice
Curator : Mathilde Roman
Scénography : Marc Barani

Proceeding by drift, Christian Barani travels with his camera, choosing places often marked by the violence of the contemporary world. While living in Lebanon, he wondered about the image of paradise that the inhabitants were sending him back from their country, contrasting with the vision that the media give us of this area at the heart of repeated conflicts.
For Movimenta, he designed a work with six screens where the images are impregnated with an original poem written and read by Emmanuel Adely. The words are projected in scenes filmed over the artist’s long steps, proposing a poetic and symbolic reflection on what is expressed by humanity in a territory like Lebanon.
Birth of a place, of men and women, explosion, fire : through a series of chosen signs, of journey in the city and of focus on scenes of life, it is the contemporary history of so many areas marked by decades of conflict that arises.
Mathilde Roman

MOVIMENTA :
Marianne KHALILI ROMEO and Estelle MACE

Film sea beyond
with Julien Goubeix
lyrics : Emmanuel Adely
sound : Bertrand Gauguet

Thank’s to the Institut Françaisand Spectre
Device consisting of 6 screens, 6 video projectors, 6 synchronized players and 12 speakers.
2017
Duration : 12min.

Accueil du site > Film Installation
© Christian Barani 2021 |
  • Actualités/News |
  • Les vaincus / The defeated |
  • Documentaire déployé / Deployed documentary |
  • Expériences de la géographie / Geography experiences |
  • Film Installation |
  • Lectures projections / Projections readings |
  • Documentaires / Documentary films |
  • Œuvres de commande / Commissioned works |
  • Livres d’artiste / Art Books |
  • Photographies |
  • Biographie. Biography |
  • Textes |
  • Plan du site | contact | rechercher